Un pneu Michelin qui se répare tout seul

Parmi les nouveautés présentées au Michelin challenge Bibendum la marque dévoile un nouveau concept gonflé, la technologie « Selfseal » autrement dit le pneu qui se répare tout seul. Avec pour objectif l’innovation et le développement de produits de qualité la marque n’a pas fini de nous surprendre. On vous dit tout sur cette idée pas tout neuve, mais très bonnequi sera surement disponible dans les deux années à venir.

 

Aux oubliettes la roue de secours !

Avec sa technologie « Selfseal » Michelin propose un pneu capable de s’auto réparer immédiatement, une aubaine n’est ce pas ? Ce pneu doit en affoler plus d’un car quand on pense aux scènes de crevaisons de pneusau bord de la route, parfois même sous la pluie on trouve l’idée révolutionnaire ! Pas si révolutionnaire que ça puisque certains manufacturiers avait déjà commercialisé ce type de technologie. Mais malgré ces inventions la roue de secours n’étant pas encore mise au placard et l’idée étant lumineuse il fallait vous en parler !

mariée change de pneu

Ça on oublie !

Avec cette technologie Michelin espère d’ici deux ans mettre la roue de secours au placard et pas qu’en France, la marque cible l’international. Beaucoup de particuliers vont adhérer, changer une roue est souvent synonyme de danger, de perte de temps pour certains ou incompréhension pour d’autres qui n’auront d’ailleurs pas besoin d’apprendre à changer une roue. La roue de secours a donc du soucis à se faire, malgré son utilité dans beaucoup de situations elle ne permet pas toujours de se tirer d’affaire de façon satisfaisante.

 

Une autoréparation immédiate et définitive

michelin_pneu_autoreparant

Cette technologie de « Selfseal » promet beaucoup, mais comment fonctionne réellement ce système censé nous sortir de l’éternelle galère de la crevaison de pneu ?

Concrètement, à l’intérieur du pneu se trouve une très fine couche de produit autocollant réalisé à partir de caoutchouc naturel qui permet de colmater les trous de façon stable et même définitive. Admettons, si un clou perce votre pneu, la pellicule entoure de manière étanche le tour du clou, la pression est maintenue et le conducteur peut continuer son trajet. Si jamais le clou est retiré, la matière visqueuse vient combler le trou sans perte de pression. Inutile de faire changer ou réparer le pneu par la suite il est encore utilisable.

Cette solution ne résout bien entendu pas tous les problèmes de crevaison, mais a le mérite d’être ingénieuse. On attend maintenant de pouvoir tester ces pneus et d’analyser plus en détail leur efficacité. Dès leur sortie on vous en dira plus ! Pour patienter en attendant ces nouveaux pneus vous pouvez découvrir les pneus runflat une autre alternative anti-crevaison.

pneu michelin autoréparant