Rouler à l’éthanol : une solution économique ?

Les utilisateurs des engins motorisés sont à la recherche d’alternatives face à l’instabilité et à l’envolée du prix de l’essence. En vogue depuis quelques années, l’éthanol E85 est une alternative parfaite aux carburants standards. En effet, que ce soit sur le plan économique ou écologique, rouler à l’éthanol possède de nombreux avantages. Toutefois, l’utilisation du bioéthanol n’est pas encore assez répandue même si vous avez la possibilité d’adapter votre engin à son utilisation. Lisez cet article pour en savoir plus sur ce biocarburant.

L’éthanol E85 : qu’est-ce que c’est ?

Également appelé superéthanol, le carburant E85 (bioéthanol 85) est un mélange de bioéthanol (65 à 80 %) et d’essence SP95 (15 à 35 %). En effet, le bioéthanol est obtenu par fermentation et distillation des végétaux contenant du saccharose (la canne à sucre ou la betterave) ou de l’amidon (le maïs ou le blé). Utilisé initialement au Brésil, aux États-Unis et en Suède, il a été introduit progressivement dans d’autres pays européens comme la France en 2007. Toutefois, l’ONU (Organisation des Nations Unies) réclame l’arrêt de l’utilisation de l’E85 à cause des stocks bas de céréales dans le monde. En revanche, elle se répand de plus en plus grâce à ses avantages écologiques et économiques. Par ailleurs, il vous est tout à fait possible de consulter une agence spécialisée dans la reprogrammation de moteur si vous voulez adapter votre véhicule à son utilisation. C’est possible depuis les années 2000 et cela permet une belle économie.

Les nombreux avantages économiques de l’éthanol

Le facteur économique est un point essentiel intervenant dans le choix du type de carburant à utiliser. Que ce soit pour l’utilisateur ou pour l’économie nationale les avantages économiques de l’éthanol 95 sont convaincants.

Le prix comme principal avantage

Actuellement en France, le bioéthanol E85 est le moins cher. Il coûte environ deux fois moins que les carburants sans plomb 98 et 95. De plus, il est moins cher que le GPL et le GNV. Par litre, le bioéthanol E85 coûte en moyenne 65 centimes d’euros avec une variation entre 50 centimes et 1 euro.

On comprend donc facilement que son utilisation soit très intéressante sur le plan financier. Toutefois, il faut savoir que l’adoption de l’E85 ne réduit pas systématiquement par deux votre budget en carburant. En effet, une surconsommation d’environ 15 % est engendrée avec son utilisation. Malgré cela, c’est une solution économique de choix.

L’économie nationale est aussi avantagée

L’utilisation de l’E85peut favoriser l’évolution économique du paysl’ayant adopté. Étant donné qu’il s’agit d’un nouveau secteur, il génère une certaine création d’emplois et de l’investissement. En effet, la production du bioéthanol 85 génère plus d’emplois que les carburants fossiles (SP 98 et SP 95). Selon une étude de Price WaterHouse Cooper, 3 à 4 emplois sont créés pour 1000 tonnes d’éthanol produit contre seulement 0.01 pour 1000 tonnes d’essence. De ce fait,certains pays comme la France encouragent le passage au bioéthanolà travers diverses aides financières.

Rouler à l’éthanol 85 pour respecter l’environnement

Ses nombreux avantages sur le plan écologique favorisent aussi l’expansion de l’utilisation du superéthanol. En effet, il n’est pas seulement le carburant le moins cher, mais il est le moins polluant de tous les carburants. Étant un carburant réalisé à partir de végétaux, il ne nécessite pas de forage ou d’extraction de ressources fossiles.

Par ailleurs, rouler à l’éthanol permet de réduire de 50 à 70 % vos émissions de CO2. En réalité, le CO2 rejeté par une voiture roulant au bioéthanol équivaut à la quantité de CO2 absorbé par les végétaux à l’origine de sa production. De ce fait, son bilan en production de carbone est presque neutre. Alors, sans aucun doute, l’E85 est le carburant le plus respectueux de l’environnement.

De plus, il s’agit d’un carburant en grande majorité renouvelable puisqu’il est issu de végétaux. Son utilisation permet de réduire la consommation en énergie fossile. Si toutes les conditions sont réunies (efficacité et disponibilité des terres, conditions climatiques, rendement agricoles, etc.), il est donc possible de produire ce carburant sans interruption.

Convertir son véhicule

Il existe des véhicules spécialement conçus pour être compatibles à l’utilisation de l’éthanol 85. Appelés Flex fuel (en français véhicule à carburant modulable), ils ont la capacité de s’adapter de manière automatique à tous les mélanges d’éthanol pur (0 à 85 %) et d’essence. Par ailleurs, si vous n’avez pas ce type de véhicule, il existe des solutions pour vous permettre d’adapter votre véhicule à l’éthanol. Toutefois, il est nécessaire que votre véhicule ait été construit au moins à partir des années 2000. À partir de cette année, les véhicules sont conçus pour résister à l’éthanol.

De ce fait, grâce à certains kits, il est possible d’installer un boîtier de transformation homologué sous le capot de votre véhicule. Aussi, vous pouvez simplement effectuer une reprogrammation de votre moteur pour le rendre compatible à tous les types de carburants. En plus de contrôler totalement l’injection, cette deuxième possibilité permet de réduire encore plus la surconsommation de votre véhicule. Le prix de cette opération tourne en moyenne autour de 500 euros et varie selon le professionnel contacté.

Une homologation nécessaire pour rouler avec un véhicule modifié

Puisqu’elle demande une homologation, la modification du moteur de votre véhicule peut être problématique. En effet, il n’est en aucun cas illégal de faire modifier son moteur, mais il est illégal de rouler sur le domaine public avec ce véhicule modifié.

De plus, une modification sur votre véhicule (installation de boîtier) implique une modification des informations présentes sur votre carte grise. Toutefois, si vous disposez d’une RTI (réception à titre isolée) auprès de la DREAL (Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement), vous n’aurez aucun souci à vous faire. L’ensemble de cette procédure peut être longue, pénible et coûteuse (entre 1 500 et 2 000 €). De plus, le résultat n’est pas forcément garanti. Néanmoins, avec l’aide d’un professionnel, vous pouvez modifier votre moteur et l’utiliser légalement sur tous les circuits.

En somme, les désavantages liés à l’utilisation de l’éthanol sont négligeables (la rareté des stations-service E85 par exemple) face aux avantages,l’éthanol 85 est un carburant du futur. Son utilisation est respectueuse de l’environnement et beaucoup moins onéreuse en comparaison aux autres types de carburants. Vous pouvez opter pour son utilisation en ajoutant un boîtier à votre moteur ou en le reprogrammant. À l’évidence, c’est une option économique sérieuse et un geste pour l’environnement.