Xubaka : la petite moto électrique d’origine française

Image par xubaka.com

Ces dernières années, on aperçoit de nouvelles marques et de nombreux projets de deux-roues électriques fleurir à l’instar de la Xubaka. Issue d’un fabricant français, cette petite moto au caractère rétro et épuré arrive en version 50cc et pourrait également débarquer en 125cc.

Sodium Cycles et sa Xubaka

En 2018, Sodium Cycles voit le jour sous l’impulsion de son créateur et président Benoît Marty, un ingénieur féru de deux roues et animé par une volonté de proposer des véhicules originaux, alliant modernité et écologie.

Dans ce contexte, il introduit la Xubaka, un deux-roues électrique, à mi-chemin entre un gros vélo et une petite moto. Le constructeur originaire du Pays basque compte sur plusieurs entreprises locales et artisans basés dans le Sud-Ouest afin de produire les différents accessoires de sa Xubaka. La marque annonce ainsi que 90 % des pièces de sa Xubaka sont d’origine française et recyclables, batterie comprise.

Déjà commercialisée depuis quelques mois en France et en Europe, la petite moto électrique vient d’être présentée lors du prestigieux CES (Consumer Electronic Show) de Las Vegas.

Style et équipements

La Xubaka bénéficie d’une apparence vraiment unique au charme rétro. Sans carénages, on remarque avant tout son cadre tubulaire, ses garde-boues chromés et son style très épuré. Son optique avant rond, ses jantes à rayons, ses larges pneumatiques, ses deux selles et son guidon original contribuent également à ce caractère vintage.

Même si la Xubaka reste avant destinée à un usage urbain, Sodium Cycles compte sur ses nombreuses options de personnalisation afin de proposer un véhicule adapté aux besoins de chacun. En effet, le constructeur présente différents coloris pour le cadre, mais aussi de multiples équipements complémentaires.

On retrouve ainsi en option des porte-bagages pour l’avant comme pour l’arrière, une caisse en bois pour l’arrière et des sacoches latérales. La Xubaka ne renie pas ses origines du Sud-Ouest puisque le fabricant décline aussi un support pour les planches de surf.

Motorisation et autonomie

La Xubaka intègre un moteur électrique de 4 kW au sein de son moyeu arrière. Avec sa vitesse maximale de 45 km/h, l’équivalent d’un 50cc, il est par conséquent accessible aux titulaires du BSR.

Situés sur la partie basse de son cadre, la batterie amovible lithium-ion de 48V et 28 Ah accorde une autonomie de 40 km à 50 km et nécessite 4 heures pour être rechargée. La petite moto dispose en outre d’un système permettant de récupérer 14 % d’énergie au freinage. Elle affiche un poids particulièrement réduit puisqu’elle ne pèse que 60 kg en comprenant sa batterie, pour un pilotage souple et confortable.

Tarif et disponibilité

La Xubaka est d’ores et déjà disponible à la commande dans plusieurs coloris à partir de 5990 €.

Benoit Marty, le directeur de Sodium Cycles, a déclaré qu’il travaillait déjà sur une mouture de 125cc prévue pour 2023. Celle-ci devrait jouir d’une autonomie de plus de 100 km et proposer une vitesse maximale entre 100 km/h et 130 km/h.

%d bloggers like this: