Verge TS : une moto électrique un peu particulière

Image par cleanrider.com

La marque finlandaise RMK qui s’appelle désormais Verge Motorcycles avait révélé fin 2018, un concept de moto d’un nouveau genre. Introduite sous le nom RMK E2, cette moto électrique sans moyeu arrière a été rebaptisée sobrement Verge TS. Prévue pour l’année prochaine, celle-ci est d’ores et déjà disponible à la précommande.

Un concept innovant

RMK avait présenté son concept E2 au cours du salon EICMA de Milan en février 2019. Néanmoins, le développement de celle-ci et sa fabrication ont pris du retard, notamment en raison de la crise sanitaire, reportant ainsi sa sortie initialement prévue pour 2020.

Depuis, le constructeur a changé de nom au profit de Verge Motorcycles et il a travaillé d’arrache-pied afin d’améliorer son prototype. Il annonce aujourd’hui l’arrivée imminente de celle qu’il faut à présent appeler TS, en référence à Teemu Saukkio, le fondateur de la marque finlandaise.

La Verge TS reprend de multiples éléments du concept E2 dévoilé à l’origine, même si le constructeur a opéré quelques améliorations pour parfaire ses performances.
La principale particularité de la TS reste la présence d’un moteur électrique dans sa jante arrière et l’absence de moyeu au niveau de sa roue. Cette conception montre l’avantage d’offrir un centre de gravité relativement bas, d’optimiser l’efficacité énergétique et de limiter l’entretien.

Notons que ce dispositif présente l’inconvénient de nécessiter une grande jante et par conséquent un pneu arrière assez large. La firme finlandaise déclare que le changement de pneumatiques s’effectue de la même manière que sur une moto classique et ne comporte pas de difficulté majeure.

Pour son apparence, la Verge TS arbore un style résolument futuriste avec la disposition originale de sa plaque d’immatriculation et ses lignes angulaires. Grâce à son look innovant, elle a d’ailleurs décroché le prix du design Red Dot 2021.

Motorisation et batterie

La Verge TS pèse 225 kg et intègre un moteur d’une puissance de 107 ch (80 kW) pour un couple de 1000 Nm et une vitesse de pointe de 180 km/h. Ces performances sont supérieures à celles de la première version présentée qui ne disposait que d’un moteur de 50 kW pour une allure maximale de 160 km/h.

Capable d’abattre le 0 km/h à 100 km/h en moins de 4 secondes, elle offre une autonomie de 300 km en milieu urbain et de 200 km sur autoroute.

Le constructeur promet une recharge complète de sa batterie en 4 heures grâce à son chargeur embarqué. Il assure toutefois qu’avec un chargeur rapide (DC), il ne faudra que 15 minutes pour récupérer 100 km d’autonomie.

Équipements et disponibilité

Côté équipements, la TS bénéficie d’étriers de freins Brembo et de suspensions réglables de chez Öhlins. Ses jantes accueillent des pneumatiques sport Pirelli Rosso Corsa II.

Déjà disponible en précommande sur le site du constructeur contre un acompte de 2000 €, la TS coûte 24 990 € et devrait arriver sur nos routes en 2022.

Malgré son nom peu adapté au marché français, nul doute que la Verge TS saura trouver son public avec son style unique et ses bonnes performances.