TY-E 2.0 : le trial électrique selon Yamaha

Image par enduro21.com

Alors que Yamaha développe son offre électrique pour les deux roues avec notamment l’arrivée du scooter NEO’s dont nous parlions il y a peu de temps, le constructeur désire aller plus loin pour les motos. En effet, il vient d’annoncer une nouvelle mouture de son trial électrique avec le prototype TY-E 2.0 qui devrait faire son apparition dès cette année lors des championnats du monde.

Une nouvelle TY-E

Yamaha élargit son offre électrique pour répondre aux enjeux de la mobilité de demain, mais aussi pour atteindre son objectif de neutralité carbone d’ici 2050. Après avoir récemment révélé ses projets pour les deux-roues électriques avec ses scooters, ses VAE (vélos à assistance électrique) et son vélomoteur, le constructeur annonce une seconde mouture de sa moto de trial TY-E.

Présentée pour la première fois en 2018 au cours du salon de Tokyo, la TY-E a pu être aperçue en compétition la même année lors de la FIM Trial-E CUP, le Championnat du monde des trials électriques, avec Kenichi Kuroyama de la team Yamaha Factory Racing à son guidon.

Soucieux de proposer un modèle dans la même lignée et plus performant, le constructeur nippon a utilisé la base de cette dernière pour concevoir un nouveau prototype avec la TY-E 2.0.

Yamaha compte sur cette nouvelle moto pour fournir une meilleure expérience de pilotage, encore plus maîtrisée qu’avec une motorisation classique, en partie grâce à la réactivité et au couple offerts par l’électrification.

Précisions techniques

Comparée à la mouture de 2018, la TY-E 2.0 bénéficie d’une nouvelle version de son cadre monocoque composite qui permet un positionnement plus bas du moteur et de la batterie. Le constructeur a également opéré des changements au niveau de son moteur électrique qui propose selon lui de meilleures performances, même si pour le moment aucune donnée précise n’a été communiquée.

En revanche, Yamaha a fourni des informations sur la nouvelle batterie lithium-ion de sa TY-E 2.0 qui disposera d’une capacité conséquente, 2,5 fois plus que le précédent trial pour un poids réduit de 20 %.

Du côté des dimensions, la nouvelle TY-E 2.0 mesure 2003 mm de long pour une largeur de 830 mm, une hauteur de 1130 mm, un empattement de 1310 mm et une garde au sol de 340 mm.

Première apparition

La TY-E 2.0 est un modèle unique, réservé à la compétition et aucun tarif n’a été divulgué.

La TY-E 2.0 devrait faire son apparition dès le mois de juin dans le Championnat du monde FIM de trial. Au guidon, on retrouvera le pilote Kenichi Kuroyama qui a participé au développement de ce trial électrique et qui avait décroché la seconde place au classement général à deux reprises avec la TY-E lors des éditions 2018 et 2019.

rejoindre le site 1001Pneus.fr