Pourquoi le prix de la carte grise varie-t-il ?

Tout véhicule, quel que soit son modèle, doit posséder une carte grise. Cette dernière permet d’identifier votre véhicule parmi tant d’autres. Toutefois, son prix peut varier en fonction de plusieurs critères. Le tarif d’immatriculation est composé en réalité de plusieurs taxes, y compris la taxe régionale et la taxe sur la puissance du véhicule.

La taxe régionale influe sur le prix de la carte grise

En effet, la taxe régionale est l’un des premiers points qui peuvent influencer le coût de l’immatriculation par département. Elle peut varier selon quelques critères ,notamment le domicile du titulaire, la nature ou la puissance fiscale du véhicule, son âge, etc. Connaître le lieu d’habitation permet déjà de savoir à quel département appartient le titulaire, et le taux qui y correspond.

L’ancienneté de la voiture permet de profiter d’une réduction de 50 % de la taxe, notamment si la voiture a plus de 10 ans. En revanche, si le véhicule est plus récent, le montant de la taxe est le même que celui appliqué aux voitures neuves. Sachez qu’il est possible d’évaluer le montant de cette taxe. Si besoin est, demandez à payer votre carte grise avec un paiement en plusieurs fois directement sur internet. Quelques documents sont à fournir pour valider votre demande.

Pour le calcul, plusieurs informations sont prises en compte, comme par exemple le tarif du cheval fiscal qui est généralement fixé par le Conseil régional de chaque département. C’est ce qui explique la grande disparité au niveau de chaque territoire.

À cela s’ajoute le taux d’exonération qui est fixé en fonction de la nature du véhicule. L’exonération peut être partielle ou intégrale (variant entre 0,50 à 100 % selon les territoires). Ce taux est appliqué aux véhicules dits « propres », fonctionnant à l’énergie électrique, au gaz naturel, au GPL ou au superéthanol. On parle par exemple des véhicules électriques et hybrides. Il existe également un barème sur la taxe régionale qui est fixé suivant la nature du véhicule et de son ancienneté.

La taxe régionale fait donc partie des taxes additionnelles que chaque propriété doit payer pour avoir une carte grise ou un certificat d’immatriculation.

Le prix de la carte grise varie en fonction de la taxe sur la puissance du véhicule

La puissance fiscale du véhicule doit être également prise en compte afin de déterminer le montant de la taxe régionale. Bien évidemment, le prix de votre carte grise augmente simultanément avec la puissance de la voiture. Nous parlons ici de taxe malus sur les véhicules les plus polluants, tout en sachant que ce sont souvent les voitures les plus puissantes qui sont les plus polluantes.

Cette taxe est donc évaluée suivant la quantité de gaz carbonique émis et la puissance fiscale (c’est-à-dire la puissance du moteur) pour les voitures d’occasion. Autrement dit, la taxe sur la puissance du véhicule peut être connue en calculant le rapport entre la puissance maximale du moteur (en kW) et les émissions en dioxyde de carbone de la voiture en question. Il convient de rappeler que ces deux données sont fixées par les règles régissant le Code de la route, mais aussi par des organismes spécifiques.