Nissan Micra : nouvelle génération et passage à l’électrique

Image par automobile-propre.com

Même si le constructeur japonais Nissan n’a toujours pas évoqué son nom, il vient de dévoiler les clichés de sa prochaine citadine qui pourrait bien être une nouvelle mouture de la célèbre Micra. Celle-ci s’inscrit dans le projet de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi visant à proposer 35 nouveaux véhicules d’ici à 2030.

Un nouveau plan pour l’alliance

Il y a peu de temps, l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi annonçait son plan « Alliance 2030 » avec un investissement massif (23 milliards d’euros) dans les motorisations électriques. À travers ce programme, le groupe souhaite sortir 35 nouveaux modèles d’ici 2030 en utilisant cinq plateformes communes afin d’optimiser les coûts.

Dans ce contexte, l’alliance a notamment fait évoluer sa plateforme CMF-B utilisée pour la fabrication des Captur et Clio au profit de la CMF-B-EV destinée aux citadines 100 % électrique. Cette dernière servira à la production de la prochaine Renault 5, de l’Alpine R5 et de la future Nissan Micra, si toutefois le constructeur confirme cette désignation.

Afin de garder une identité propre et un style différent, chaque constructeur se chargera du design de ses futurs modèles tandis que Renault assurera la conception et la production. Les voitures électriques seront fabriquées en France au sein des chaînes de Douai. En effet, le site de Flins d’où sort l’actuelle Nissan Micra ne fabriquera plus de nouveaux véhicules d’ici 2024 et consacrera son activité à l’économie circulaire.

Micra et R5, des bases similaires

Bien que la prochaine Renault 5 et la future Nissan Micra partagent une plateforme identique, elles afficheront un style nettement différent. Le constructeur japonais a laissé entrevoir une vidéo au sein de laquelle on aperçoit une voiture avec davantage de rondeur et des lignes plus douces, à l’instar de la troisième génération de Micra.

Sur la vidéo, on remarque également une signature lumineuse atypique avec des optiques formant un grand cercle et dépassant sur le capot.

Pour l’heure, le constructeur n’a pas livré d’informations sur les motorisations proposées. Toutefois, en se basant sur les spécificités techniques de la plateforme, la prochaine Nissan Micra pourrait recevoir une batterie de 50 kWh et accorder une autonomie de 400 km.

Lancement de la production et tarif

Nissan compte lancer la production de sa future citadine électrique pour 2025 ou 2026, laissant ainsi le temps à ses designers d’affiner les derniers détails. Le constructeur n’a divulgué aucune indication sur le prix de celle qui pourrait bien être la future Micra.

Pour information, rappelons que la prochaine Renault 5 E-Tech Electric prévue pour 2024 et partageant la même base sera vendue à partir de 22 000 €.

rejoindre le site 1001Pneus.fr