Mercedes-Benz EQS 2021 : un premier aperçu de l’intérieur

Mercedes-Benz se prépare à affronter la Tesla Model S, la Porsche Taycan et la Jaguar XJ de nouvelle génération avec sa nouvelle berline électrique EQS, tandis que de nouvelles photos d’un prototype peu camouflé nous sont parvenues.

Un écran tactile de 11.9″ et une autonomie de plus de 700km

Les prototypes ont récemment abandonné les volumineux revêtements de carrosserie et les faux phares, donnant un aperçu de la conception des feux arrière, des véritables phares et des proportions générales de la carrosserie.

Nous avons également la chance de profiter d’un premier aperçu de l’intérieur du modèle EQS, qui adoptera semble-t-il le même écran tactile central de 11,9 pouces et le même affichage numérique de 12,3 pouces que la Classe S 2021 dévoilée récemment, un choix qui fait l’impasse en grande partie sur les boutons physiques.

Mercedes a d’ores et déjà confirmé une autonomie de plus de 700 km pour ce modèle. Le patron de Daimler, Ola Källenius, a déclaré que le nouveau modèle “constituerait également une référence” en matière de luxe, de confort et de sécurité.

Le marché des berlines électriques est en plein essor

L’EQS sera en concurrence avec le Porsche Taycan et l’Audi E-Tron GT, dans le segment florissant des berlines électriques haut de gamme. Les prototypes présentent une ligne de toit basse et plongeante, avec un design de phare élancé parmi les caractéristiques visibles les plus évidentes.

L’EQS est décrite comme ayant à peu près les mêmes dimensions que l’actuelle CLS. Mercedes avait déjà fait allusion au style de sa première berline électrique avec le concept EQS Vision lors du salon automobile de Francfort l’année dernière.

10 modèles électriques EQ prévus durant les années 2020

Le dernier né de la gamme de véhicules électriques EQ de Mercedes rejoindra les SUV de taille moyenne EQC et les SUV compacts EQA dans les salons automobiles de 2021. Selon les responsables, le nom EQS implique un niveau de luxe, de confort et de caractéristiques qui correspond à la classe S traditionnelle de la société.

Elle sera à la tête de ce que le patron de l’ingénierie de la division EQ, Michael Kelz, estime être une série de 10 véhicules électriques aux alentours de l’année 2025.

Le modèle phare de la gamme EQ de Mercedes

Alors que l’EQC repose sur les bases existantes de la GLC, le modèle EQS le plus performant sera le premier modèle EQ à bénéficier de l’architecture électrique modulaire (MEA) de Mercedes.

En termes de proportions, elle présente un capot beaucoup plus court et un pare-brise plus incliné que celui de la Classe S. En combinaison avec la structure plate du plancher et un empattement de près de trois mètres de long, ainsi qu’une moindre intrusion de la boîte de vitesses et du tunnel de transmission par rapport aux modèles à propulsion conventionnelle, devraient conférer à l’EQS un espace intérieur plus important que le haut de gamme actuel de Mercedes.

La ligne de toit fortement incurvée et la surface vitrée relativement peu profonde sont similaires à celles du CLS, tandis que l’arrière de style “fastback” contient un coffre à bagages de style “liftback” similaire à celui du coupé 4 portes Mercedes-AMG GT.

Un véhicule propulsé par deux moteurs électriques

L’EQS devrait être propulsé par deux moteurs électriques – l’un sur l’essieu avant et l’autre à l’arrière – assurant une traction intégrale permanente. Pour l’EQC, cette configuration fournit plus de 405ch et quelque 700Nm.

Mercedes a confirmé que l’EQS sera produit dans son usine principale de Sindelfingen, dans la banlieue de Stuttgart. Il s’agit de la troisième usine en Allemagne destinée à produire un modèle EQ, l’EQC devant être construite à Brême et l’EQA dans l’usine de voitures compactes de Mercedes à Rastatt.

Source utilisée : autocar.co.uk