Marché de l’occasion en France : Bilan et conseils

Le constat : les Français roulent dans des voitures plus vieilles

Acheter une voiture d’occasion est perçu comme anxiogène pour de trop nombreux automobilistes. Le manque de confiance et de transparence sur ce marché divise les consommateurs. Même si la plupart des annonces automobiles en France restent fiables, les exceptions font rapidement le tour de la Toile et inquiètent les automobilistes. Pourtant, avec plus de5 500 000transactions en 20161, le marché de l’occasion reste florissant et continue de croître en France. Un constat amer, puisque les consommateursse sentent seuls lors de l’achat de leur voiture d’occasion.Sécuriserl’achat de son véhicule d’occasion permet d’éviter de nombreux soucis dans les années qui suivent l’achat.Pour95% des Français, la voiture coûte cher1, ils se ruent donc logiquement vers les véhicules d’occasion, plusabordables. Tout le monde cherche la perle rare à moindre prix,et certains revendeurs malhonnêtes n’hésitent pas à profiter de cette situationen omettant volontairement des détails lors de la transaction. Pourtant, quelques conseils simples suffisent à trouver la meilleure offre de voiture à vendre et en sécuriserl’achat.Deux tiersdes véhicules du marché de l’occasion français sont âgés deplus de 5 ans. Ce vieillissement du parc automobile s’explique parl’amélioration des technologies automobiles : notamment sur les moteurs, la sécurité de la carrosserie et bien d’autres points permettant aux véhicules les plus récents d’avoir une durée de vie croissante. L’estimation de l’Observatoire Cetelem de l’Automobile2017 confirme le rejetdu véhicule neuf par une grande majorité des Français. Dans cette logique, l’achat de voitures d’occasion augmente le risqued’avoir des soucis par la suite si l’achat n’est pas sécurisé.Pour réduire la facture et économiser ainsi une centaine d’euros, de nombreux acheteursrenoncent à faire inspecter leur véhicule. Pourtant, l’âge moyen des automobiles françaises croît chaque année. Ce vieillissement augmente le risque de devoir se rendre chez le garagistesi la voiture n’est pas bien entretenue.Parfois, les propriétaires s’improvisent experts automobiles et effectuent les vérifications des points de contrôle eux-mêmes. D’autres fois, par souci économique ou pour gagner du temps, ils préfèrent passer outre ces vérifications. Dans cette masse d’annonces, ilsemble donc logique que 83 % d’entre eux estiment unaccompagnement nécessaire lors de l’achat d’une voiture d’occasion. Si vous êtes accompagné d’un «expert» de l’automobile dans votre entourage, profitez-en, cela pourrait vous être utile lors de votre prochain achat. Pour le reste, continuez la lecture !

Les points de contrôleavant l’achat d’un véhicule d’occasion

Lors de l’achat d’un véhicule d’occasion, les photos du véhicule ne suffisent pasà prouver la bonne foi du vendeur. Il est important de vérifier sur placele véhicule, avant l’achat. 2 solutions s’offrent à vous : le faire vous-même ou mandater un inspecteur professionnel indépendant. Dans tous les cas, voici les points de contrôle à effectuer lors de l’achat d’un véhicule d’occasion :

 

  • L’extérieur: lorsque vous découvrirez votre futur véhicule, attention à ne pas se focaliser uniquement sur l’apparenceextérieure de la voiture. L’état des pneus, de la peinture, des joints ou des vitres électriques reflètent l’état général duvéhicule. Par exemple, des traces de peinture fraîche peuvent indiquer une récente retouche suite à un accrochage. Demandez alors au vendeur les raisons de cette modification. Une telle inspection est fastidieuse maisindispensable avant tout achat! Lesservices d’un professionnel indépendant lors de l’inspection peuvent être utiles si vous souhaitez acheter un véhicule loin de chez vous ou que, tout simplement, vous souhaitez une inspection générale et fiable.

 

  • L’intérieur: le pneu de secours est-il présent ? Il serait idiotde vous retrouver immobilisé en pleine campagne un dimanche soir parce qu’un pneu manquait à l’appel… Avez-vous également vérifié le compteur kilométrique ? Làencore, il est difficilepour un novice de vérifier cela sans technologieprofessionnelle adaptée. Vérifiez également la climatisation, le fonctionnement des commandes et des composants électriques.

 

  • L’historique du véhicule: pour une vérification complète, de nombreux moyens sont à votre disposition : le carnet d’entretien, le contrôle technique du véhicule et les factures des années précédentes. Sans vérifier cela, vous ne pourrez vous assurer qu’il s’agisse bien d’une première main, qu’un entretien régulier ait bien été effectuéchez le concessionnaire ou tout simplement que le contrôle technique soit à jour.

 

  • L’essai routier:pour sécuriser son achat, le test routier est indispensable. Il s’agit dutest ultime avant votre achat. Cela vous permettra de repérer d’éventuels défauts de trajectoire, défauts moteur ou autres problèmes pouvant être liés à des fumées d’échappement… Si vous n’avez pas les connaissances techniques requises, il est préférable de sécuriser votre achat en faisant appel au serviced’un inspecteur indépendant pouvant vérifier l’état du véhicule.

Sécuriser son achat grâce àdes pros indépendants

L’ensemble des vérifications indiquées ci-dessus peuvent être effectuées auprès d’acteurs indépendants. Des entreprises telles queReezocar, se positionnent non pas du côté du vendeur, mais bien de l’acheteur. Cela vous évitera demauvaises surprises avec votre futur véhicule. Enfin, de nombreux indices peuvent aider à choisir une annonce plutôt qu’une autre. Par exemple, si le vendeur est un professionnel et que la voiture est sous garantie. Vous l’aurez compris, si vous n’êtes pas un expert de l’automobile et que vous souhaitez vous prémunir des risques liés à l’achat de voiture d’occasion, faites appel à un professionnel !

 

1 Observatoire Cetelem de l’Automobile 2017