Lotus Emira : une sportive thermique de 400 chevaux

Image par motor1.com

Lotus n’avait pas proposé de modèle récent depuis son supercar électrique Evija en 2019. De plus, la dernière voiture thermique de la marque remonte à 2012 avec la Lotus Exige V6. Le constructeur revient aujourd’hui sur le devant de la scène en annonçant sa nouvelle sportive thermique portant le nom d’Emira.

Lotus Emira

L’Emira est destinée à succéder aux modèles phares de la marque comme la Lotus Exige, l’Evora ou la célèbre Elise.

Contrairement à de nombreuses marques, Lotus fait fi de l’électrique et dévoile un modèle totalement thermique.

Le constructeur de Norfolk vient de communiquer les détails techniques de son Emira V6 First Edition, qui reprend de multiples codes de l’Evija.

Ce coupé biplace mesure 4,41 m de long, 1,90 m de large et possède une hauteur de 1,23 m pour un empattement de 2,58 m.

Pour le moment, Lotus ne propose qu’une seule version de son Emira avec la V6.

Toutefois, le constructeur entend décliner une version 4 cylindres AMG qui devrait voir le jour fin 2022.

Motorisation

Sous son capot ou plutôt son coffre, cette version « First Edition » bénéficie d’un moteur V6 de 3,5 litres Toyota 2GR-FR doté d’un compresseur Edelbrock.

Celui-ci propose une puissance de 400 chevaux et un couple différent selon la transmission choisie.

Sur la version pourvue d’une boîte automatique, il délivre 430 Nm alors qu’avec une boîte mécanique, il offre 420 Nm.

Dans sa version automatique, la Lotus Emira nécessite 4,2 secondes pour passer de 0 km/h à 100 km/h et peut atteindre la vitesse maximale de 290 km/h.

Équipements

Côté équipements, l’Emira profite d’une dotation de série incluant des jantes bicolores en alliage de 20 pouces, un dispositif de surveillance de la pression des pneumatiques ou encore des étriers de frein Lotus.

Elle sera d’abord proposée dans un coloris « Seneca Blue » avant d’être déclinée dans 5 autres couleurs, Hethel Yellow (jaune), Magma Red (rouge), Shadow Grey (gris foncé), Nimbus Grey (gris clair) et Dark Verdant (vert foncé).

Quelle que soit la peinture, l’Emira jouit du « Lower Black Pack » en série qui repose sur des finitions noires pour l’encadrement des fenêtres, les boucliers, la lame avant ou encore les jupes latérales.

De nombreuses options seront disponibles, à l’instar de la boîte automatique avec commande au volant ou du « Design Pack » intégrant des finitions plus soignées et un pédalier en aluminium.

Lotus commercialisera aussi un « Driver Pack » avec différents modes de suspensions ainsi que des pneumatiques Pilots Sport Cup 2 de chez Michelin ou Eagle F1 Supersport de chez Goodyear.

Prix et disponibilité

Il sera nécessaire de patienter encore quelque temps avant de prendre place à bord de la sportive puisque Lotus ne devrait débuter la production de son Emira qu’à partir du printemps 2022.

Le constructeur a d’ores et déjà communiqué son prix qui s’élève à 75 995 £ au Royaume-Uni avec la boîte mécanique et à 77 795 £ avec la boîte automatique.

En Allemagne, il faudra compter 95 995 € pour la version mécanique et 97 365 € pour l’automatique.

Pour le moment, le tarif en France n’est pas connu, mais celui-ci devrait avoisiner les 100 000 €.

rejoindre le site 1001Pneus.fr