Lora by Urbet : une deux-roues électrique prometteuse 

Image par monsieur-moto.fr

La nouvelle mobilité urbaine est un secteur prometteur. De nombreux acteurs se mobilisent aujourd’hui pour proposer des moyens de locomotion plus respectueux de l’environnement et adaptés à la vie citadine. C’est entre autres le cas d’Urbet, une start-up espagnole qui a récemment dévoilé Lora, une moto électrique ô combien prometteuse !

Urbet : une start-up qui a de l’ambition

Urbet n’est pas à son premier coup d’essai avec la Lora. L’entreprise espagnole implantée à Marbella avait déjà mis sur le marché Ego et Nura en 2020. Le premier modèle se présente comme une moto électrique pas cher avec un design assez avant-gardiste. Le second est une sportive pouvant rivaliser avec une moto thermique de 125 cc. Les deux modèles ont eu un succès mitigé. Si les motards saluent l’effort, ils pointent du doigt la fourche atypique de l’Ego et le prix de la Nura.

Aujourd’hui, la start-up se lance dans la conception d’une nouvelle moto électrique calquée sur un modèle déjà produite en Chine, comme à son accoutumée. Si les ingénieurs de chez Urbet disposent déjà vraisemblablement d’une base, il leur reste à se pencher sur de nombreux détails pour l’homologation. Il leur faudra également adopter un design qui séduira une clientèle européenne.

Lora : un concept séduisant

Urbet n’a pu fournir que peu d’informations sur le projet Lora. Le constructeur a simplement diffusé quelques esquisses. Si ces croquis sont retenus, la Lora aura davantage l’allure d’une roadster que d’une sportive. Le constructeur a cependant annoncé qu’il comptait proposer deux déclinaisons. Une version standard avec des performances correctes et une seconde version dotée d’un moteur plus musclé. Cette seconde déclinaison devrait atteindre une vitesse maximale de 150 km/h et sera donc en mesure de concurrencer l’E-Pilen de chez Husqvarana.

Comme la Nura, la Lora pourra égaler ou même surpasser une moto thermique de 125 cc. Ce deux-roues électrique sera accessible aux titulaires d’un permis A1 ou B. Malgré ses performances assez étonnantes pour une moto électrique, Urbet promet une autonomie de 300 km pour la Lora. Jusqu’ici, on ignore encore la durée d’une charge complète.

%d bloggers like this: