Lexus RZ 450e : un prototype à l’essai

Image par thedrive.com

Attendue en novembre 2022, la Lexus RZ 450e suscite déjà la curiosité des journalistes. Contre toute attente, le constructeur nippon a dévoilé un premier prototype à une poignée d’invités triés sur le volet. Au programme, une séance photo, une entrevue avec l’ingénieur en charge du projet et un petit tour sur le circuit Parcmotor Castelloli, en périphérie de Barcelone.

Le premier SUV tout-électrique pour Lexus 

Le lancement de la RZ 450e a une portée particulière pour Lexus. Ce modèle sera le premier SUV tout-électrique que le constructeur mettra sur le marché. Pour une marque prestigieuse, les enjeux sont donc énormes et tout doit être fait pour proposer un véhicule fiable qui se démarquera.

Pour ce qui est de la fiabilité, Lexus peut se reposer sur l’expertise du groupe Toyota, sa société mère. La RZ 450e a ainsi été pourvue de la plateforme e-TNGA développée par Toyota et Subaru. Elle emprunte également un certain nombre de composants à la Toyota bZ4X et à la Subaru Solterra pour des performances correctes.

Sur le papier, ce SUV tout-électrique peine à se démarquer du lot. Il affiche une autonomie de 140 à 125 km. Ce qui est largement inférieur à ce que ses concurrents proposent. À Takanashi Watanabe, ingénieur en chef de répondre, qu’il a été décidé ainsi pour trouver le bon équilibre entre poids, puissance et coûts de fabrication.

La RZ 450e développe jusqu’à 308 chevaux grâce à deux moteurs électriques. L’un situé à l’avant dispose de 201 chevaux en réserve et le second, situé à l’arrière, fournit 107 chevaux. Il a été demandé si Lexus comptait sortir une version à traction avant comme avec la Toyota bZ4X. Néanmoins, Takanashi Watanabe n’a ni confirmé ni réfuté cette possibilité.

Un essai qui réservait quelques bonnes surprises

L’essai sur circuit a permis de découvrir d’autres aspects de ce futur SUV de série. Il promet une conduite confortable digne d’un véhicule tout-électrique. Néanmoins, un détail a agréablement surpris l’assistance.

Effectivement, la Lexus RZ 450e n’est pas dotée d’un volant classique. Vous retrouvez un volant similaire au volant Yoke de chez Tesla. Seulement, la conduite est ici plus agréable en raison d’un ingénieux système. Ici, c’est l’allure du véhicule et le comportement du conducteur qui déterminent l’angle de braquage. Le tout vous évite de faire un tour complet avec le volant pour faire demi-tour par exemple.

Ce système baptisé One Motion Grip ou OMG était la grande surprise lors des essais. L’angle de braquage s’ajuste constamment selon la vitesse du véhicule. Heureusement, une vingtaine de minutes suffisent pour s’y habituer et prendre parfaitement contrôle du véhicule.

D’autres éléments à découvrir

OMG n’est pas le seul système mis au point pour la RZ 450e. Il introduit aussi une nouvelle transmission intégrale nommée DIRECT4. Celle-ci transmet la force motrice fournie par le moteur en tenant compte du poids du véhicule et l’adhérence à la chaussée. Le système ne prend donc pas en compte les conditions climatiques ou l’état de la route, mais se focalise sur la tenue de route. Une approche qui devrait renforcer la sécurité des conducteurs et des passagers tout en offrant une meilleure expérience de conduite.

La RZ 450e pourra être rechargée avec une borne de recharge de 150 kW. La batterie se remplira alors de 0 à 80 en à peine 30 minutes. Une performance intéressante, mais qui ne compense pas son manque d’autonomie. D’ailleurs, ces bornes pour recharge rapide ne pourront pas être installées à votre domicile. Lexus a également décidé de se passer de certains composants pour le freinage régénératif. Le véhicule ne récupérera pas la force d’inertie perdue lorsque vous relâcherez la pédale de frein.

Que penser de la Lexus RZ 450e ?

La Lexus RZ 450e peine à convaincre pour un véhicule prestigieux. Son autonomie est loin d’être suffisante pour concurrencer d’autres SUV tout-électrique. Malgré quelques nouveautés sympathiques et notamment les systèmes OMG et DIRECT4, ce véhicule ne séduira pas le grand public au premier regard.

Quoi qu’il en soit, il ne faut pas oublier que le modèle présenté est un premier prototype. D’ailleurs, l’ingénieur en charge n’a pas pu fournir l’intégralité de la fiche technique du véhicule. Jusqu’à son lancement officiel, Lexus peut donc apporter quelques améliorations à la RZ 450e. Espérons que ces améliorations seront à la hauteur des exigences d’une clientèle haut de gamme.

%d bloggers like this: