Le retour de la Renault 5, en version électrique !

Image par turbo.fr

Début janvier, Renault dévoilait son nouveau concept, la Renault5 électrique, lors de la Renaulution. Le fabricant a d’ores et déjà annoncé que la version de série ressemblerait à la version révélée. Reprenant le petit gabarit du modèle d’anthologie de Renault, cette nouvelle Renault5 électrique ne devrait pas arriver avant 2023.

À l’origine

La Renault 5, communément appelée « R5 » en raison de son moteur de 5 chevaux fiscaux est un célèbre modèle du constructeur français produit entre 1972 et 1984. 

De 1974 à 1983, la R5 est la voiture la plus vendue en France avec une part du marché de 16 % en 1980. D’abord fabriquée en version trois portes, Renault lance une version cinq portes en 1979.

Renault a décliné la R5 dans de nombreuses versions dont les plus connus restent probablement la Renault 5 Alpine Turbo ou la Renault 5 Turbo.

En 1971, Renault s’associe avec EDF pour étudier une R5 dotée d’un moteur électrique qui permet des pointes à 80 km/h pour une autonomie de 110 km.

La Renault 5 est remplacée en 1984 par la Renault Supercinq, qui sera produite jusqu’en 1996.

Présentation de la Renault 5 électrique

Gilles Vidal, le nouveau patron du design chez Renault, a déclaré que la Renault 5 électrique reprendrait l’identité et les proportions du modèle de 1972.

Même si pour l’instant le fabricant n’a pas donné de dimensions définitives, la Renault 5 électrique devrait mesurer environ 3,96 m de long, soit 44 cm de plus que la R5 qui ne faisait que 3,52 m. Rétroviseurs compris, sa largeur devrait être de 2,03 m alors que sa hauteur serait de 1,52 m.

Elle se situe entre la Renault Twingo qui mesure 3,61 m et la Renault Zoe qui fait 4,08 m.

Elle arbore un capot plat, une calandre arrondie et des ailes prononcées, à l’image de la R5 Turbo. On retrouve l’entrée d’air qui était déjà présente sur l’ancienne version de R5, celle-ci sert désormais de trappe afin de la recharger.

Ses optiques originaux, à l’avant comme à l’arrière, contribuent à une apparence dynamique grâce à leur motif spécial. On retrouve les antibrouillards avant caractéristique du modèle d’origine, même si leur aspect rectangulaire a été modifié au profit d’une forme carrée. Contrairement au modèle précédent, les serrures des portières ont laissé leur place à des lecteurs d’empreinte digitale.

Le concept Renault 5 dispose d’un toit en vinyle qui se démarque avec le jaune de la carrosserie, un peu comme le faisaient les modèles précédents.

Pour aller plus loin

Renault n’a pas révélé l’intérieur de son futur modèle. Toutefois, il y a fort à parier que cette nouvelle mouture combinera les innovations du constructeur ainsi que des clins d’Å“il à l’ancienne R5.

On devrait retrouver un affichage tête haute et un ordinateur de bord tournant sous Android et disposant des solutions Google.

Côté moteur et capacité de la batterie, le fabricant n’a pas donné beaucoup d’éléments, il a simplement indiqué que son nouveau modèle reposera sur la plateforme CMF-B EV, une version électrique de celle utilisée pour le Captur.

Attendue pour 2023, la Renault 5 électrique devrait avoir des caractéristiques relativement proches de la Zoe.

Renault a annoncé une version Alpine et une Turbo, un cabriolet pourrait également être de la partie.

rejoindre le site 1001Pneus.fr