Le retour attendu de la Suzuki Hayabusa

En 1999, Suzuki dévoilait la GSX1 300R Hayabusa, une des premières motos sportives de l’époque capable de dépasser les 300 km/h en vitesse de pointe, sans modifications.

L’Hayabusa, particulièrement appréciée par les pilotes, a même obtenu le prix de la meilleure moto de l’année 1999. Remaniée une première fois en 2007 pour offrir 23 chevaux supplémentaires, Suzuki vient d’annoncer le retour de son modèle légendaire pour 2021.

L’Hayabusa, une moto d’exception

Tirant son nom du faucon pèlerin japonais « Hayabusa », la gamme de SUZUKI est connue pour ses lignes agressives et son look aérodynamique. Cette version 2021, la troisième génération, ne déroge pas à la règle et ressemble d’ailleurs beaucoup aux moutures précédentes.

Disponible depuis début février 2021, l’Hayabusa revient après sa disparition du catalogue constructeur fin 2018. Cette célèbre moto, réputée pour sa vitesse, ses hautes performances et son design unique s’est écoulée à plus de 189 000 exemplaires.

Hasard du calendrier, la nouvelle Hayabusa fait son apparition alors qu’un pilote anglais, Guy Martin, a atteint un record de vitesse de 282 mph (soit 454 km/h) sur un modèle complètement modifié de génération précédente. Le pilote a même conçu un carénage spécial pour son Hayabusa de 830cv avec pour objectif d’atteindre la vitesse de 300 mph (soit 482 km/h).

Un concentré de technologie

L’Hayabusa 2021 regorge de technologies pour accorder un pilotage encore plus instinctif et précis. Son tableau de bord affiche une apparence classique avec ses cadrans circulaires redessinés et permet d’accéder aisément aux différents dispositifs.

Les optiques de la nouvelle Hayabusa reprennent un design relativement similaire aux anciennes versions, mais intègrent désormais des LED.

La technologie « Suzuki Intelligent Ride System » (SIRS), déjà utilisée sur la Vstrom 1050 XT, repose sur une centrale inertielle qui mesure la position de la moto sur six axes afin d’optimiser les systèmes électroniques en temps réel.

La nouvelle Hayabusa dispose de trois modes de pilotages pour ajuster la puissance, d’un contrôle de la traction (sur 10 crans), d’un anti-wheeling, d’un frein moteur à trois niveaux et d’un shifter bidirectionnel à deux niveaux.

Suzuki a également pourvu cette troisième génération d’Hayabusa d’un régulateur de vitesse, d’une aide aux démarrages en côte ou encore d’un système de freinage combiné.

Côté moteur

Elle intègre un moteur 4-cylindres en ligne de 1340 cc homologué Euro5. Toutefois, pour respecter cette norme et limiter la pollution, l’Hayabusa 2021 sacrifie quelques chevaux, comparée à la génération précédente. Si on retrouvait 197 ch à 9700 tr/min sur l’ancien modèle, la version 2021 quant à elle n’affiche que 190 ch.

Suzuki annonce qu’en dépit d’une réduction de la puissance, l’Hayabusa 2021 montre des performances en départ arrêté sur 400 m équivalentes aux modèles précédents. Même si l’Hayabusa permet de battre des records, la vitesse de cette dernière est néanmoins bridée à 299 km/h.

La Suzuki Hayabusa devrait être commercialisée à partir de 18 499 euros, un prix raisonnable au regard des nombreuses technologies intégrées et de ses performances.