ID.5 : le futur SUV coupé électrique de Volkswagen

Image par auto-mag.fr

À l’instar de nombreux fabricants, Volkswagen joue la carte du SUV coupé avec son futur ID.5. Celui-ci vient compléter l’offre du constructeur aux côtés de la citadine ID.3 ainsi que de ses SUV ID.6 (une exclusivité chinoise) et ID.4. Prévu pour 2022 dans deux motorisations, on devrait retrouver l’ID.5 au salon automobile de Munich en septembre.

Une version coupée de l’ID.4

L’ID.5 sera conçu sur la plateforme MEB du groupe Volkswagen utilisé pour l’ID.4, mais aussi le Skoda Enyaq ou encore l’Audi Q 4e-tron.

Si la partie avant de l’ID.5 montre la même apparence que son homologue l’ID.4, sa partie arrière se distingue clairement de ce dernier avec sa ligne de toit plongeante et son spoiler.

L’ID.5 affiche des dimensions similaires à l’ID.4, avec ses 3 cm de plus, il mesure 4,61 m de long, mais possède le même empattement de 2 765 m ainsi que la même hauteur de 1,63 m. Outre leurs dimensions, les versions sportives « GTX » de l’ID.4 et de l’ID.5 arborent la même bande de LED sur leurs poupes.

Du côté de l’habitacle

À l’heure actuelle, nous ne disposons pas d’informations précises sur la planche de bord de l’ID.5. Celle-ci devrait à priori reprendre l’instrumentation ainsi que l’écran central d’infodivertissement des modèles ID.3 et ID.4. Il y a d’ailleurs fort à parier que l’agencement des éléments de l’ID.5 soit identique à ce dernier, mis à part quelques changements du côté des équipements et finitions.

L’ID.5 jouit d’un habitacle agréable et offre un espace généreux pour les jambes à l’avant comme à l’arrière. Néanmoins, en raison de son caractère coupé, on ne retrouve pas la même garde au toit que sur l’ID.4 et les personnes de grandes tailles se sentiront davantage à l’étroit. Le coffre en subit également les conséquences et dispose d’une capacité de chargement amoindrie.

Motorisations et disponibilité

Bien qu’aucune information ne soit disponible à l’heure actuelle sur ses batteries ou ses performances, l’ID.5 sera décliné dans deux motorisations, une version classique et une sportive baptisée GTX.

Pensée comme un SUV coupé haut de gamme, il y a de fortes chances que la version classique de l’ID.5 offre les mêmes performances que la version la plus puissante de l’ID.4 avec ses 148 ch et 52 kWh.

La version GTX pour sa part devrait proposer une puissance de 299 ch pour un couple de 460 Nm grâce à ses deux moteurs, un sur chaque essieu.

Pour rappel, l’ID.4 GTX affiche un temps de 6,2 pour passer de 0 km/h à 100 km/h.

Avec un poids identique entre l’ID.4 et l’ID.5, les deux modèles devraient montrer des performances similaires.

Sans annonce officielle, difficile de donner davantage de précisions concernant son autonomie, Volkswagen a cependant affirmé que l’ID.5 jouira d’une autonomie un peu plus conséquente que l’ID.4 en raison de son aérodynamisme. Ainsi, l’ID.5 GTX pourrait accorder 497 km d’autonomie, 17 km de plus que l’ID.4 avec une batterie équivalente de 82 kWh.

Concernant le prix, l’ID.5 GTX pourrait être vendu pour un peu moins de 55 000 €, soit environ 1500 € de plus que l’ID.4 GTX.

Reste à attendre septembre pour découvrir la version définitive de l’ID.5, lors du salon de Munich, avant de le voir arriver sur nos routes début 2022.

rejoindre le site 1001Pneus.fr