Icoma Tatamel : un scooter pliable électrique et compact

Image par automobile-magazine.fr

Les nombreux progrès réalisés dans l’électrification des véhicules ont facilité l’émergence de nouveaux moyens de locomotion, à l’instar des trottinettes et vélos électriques. Forts du succès de ces derniers, les constructeurs s’évertuent à concevoir des solutions innovantes pour la mobilité de demain comme Icoma avec son concept baptisé Tatamel.

Le scooter pliable Tatamel

La startup japonaise du nom de Icoma vient de signer un engin vraiment original avec son concept de scooter pliable Tatamel. Si les vélos et scooters montrent l’avantage d’être particulièrement à l’aise en milieu urbain, ils restent toutefois encombrants.

Afin de se débarrasser de cette contrainte, le Tatamel peut être replié pour atteindre la taille d’une tour d’ordinateur et se loger sous un bureau, comme le démontre la vidéo de présentation fournie par Icoma. Dans cette configuration, il ne fait que 70 cm de long, pour 68 cm de haut et 26 cm de large.

Une fois déplié, le Tatamel affiche un gabarit d’un peu plus de 1 m de long et de haut pour une largeur d’environ 65 cm.

Pour passer du mode compact au mode scooter, il suffit de faire glisser sa selle vers l’arrière avant de déployer son guidon, puis sa roue arrière :

Ce scooter électrique aux formes cubiques jouit d’optiques à LED, dans sa version de base il intègre un rétroviseur extérieur ainsi que des repose-pieds chromés dépliables.

Autre particularité, le Tatamel bénéficie d’une prise électrique pour alimenter des équipements variés.

Un look original et personnalisable

Le Tatamel se distingue avec son look très original et ses panneaux latéraux (en bois sur les photos), pensés autant pour renforcer son caractère que pour passer inaperçus à l’intérieur.

Complètement personnalisables, ces derniers peuvent être remplacés par des panneaux en fer, des écrans d’affichage ou même retirés pour une apparence plus épurée. Certaines sources évoquent même la possibilité d’installer des panneaux solaires afin de recharger sa batterie.

Capable d’atteindre la vitesse de 40 km/h, le Tatamel embarque un moteur de 600W et une batterie au lithium de 12 Ah. Selon Icoma, son scooter pliable jouit d’une autonomie de 50 km avec une seule charge pour un peu plus d’une heure de conduite.

Icoma décline son Tatamel sous plusieurs identités visuelles et démontre que son scooter peut s’adapter aux goûts de chaque usager.

Sur le site de la marque, on peut apercevoir divers équipements supplémentaires, comme un top case, des sacoches latérales, des guidons, des rétroviseurs…

Uniquement un prototype pour le moment

Pour le moment, le Tatamel n’est qu’un prototype et la startup n’envisage pas de production à grande échelle. Icoma travaille encore sur son développement et n’a pas communiqué de prix ni ses ambitions futures.

Avec son aspect compact, son apparence unique et ses panneaux modulables, le Tatamel pousse la mobilité urbaine à un autre niveau. Reste à savoir si le projet verra le jour et débarquera sur nos routes françaises. En attendant, il est toujours possible de commander chez Icoma une maquette du prototype à l’échelle 1/12 pour environ 50 €.

rejoindre le site 1001Pneus.fr