Hyundai Ioniq 6 : une berline électrique taillée pour l’avenir

Image par turbo.fr

La course à l’électrisation est lancée. Après la présentation de l’ID 7 par Volkswagen dans la matinée du 28 juin, c’est au tour de Hyundai de présenter son Ioniq 6. Cette berline électrique occupera certainement une place de choix sur son segment de marché compte tenu des spécificités de sa future plateforme.

Une berline au look futuriste

Finalement, l’attente n’aura pas été longue pour découvrir la nouvelle génération Ioniq. Attendue pour un lancement en 2023, la berline électrique de Hyundai pourrait finalement arriver sur le marché avant la fin de l’année. Après de nombreux teasers sur les réseaux sociaux, le constructeur dévoile enfin ce véhicule électrique aux lignes épurées.

Ses courbes uniques donnent une silhouette particulièrement aérodynamique avec un faible indice de trainée. Des éclairages LED ont été judicieusement placés ici et là pour donner une signature lumineuse assez spécifique à ce modèle. Ainsi, on découvre à l’arrière un aileron de type Ducktail illuminé par une bande LED. Une seconde bande LED a été placée un peu en dessous de l’ouverture du coffre.

La Ioniq 6 affiche un habitacle particulièrement spacieux avec une console de bord aux finitions soignées. En plus d’un large écran central, deux écrans sont proposés en option. Ces moniteurs placés de part et d’autre du volant afficheront les images enregistrées par les caméras-rétroviseurs. Des bandes LED ont également été incrustées ici et là pour un éclairage d’ambiance particulièrement futuriste.

Une fiche technique qui n’a rien à envier à ses concurrents

Avec la Ioniq 6, Hyundai compte concurrencer la Tesla Model 3, mais également la Porsche Taycan électrique. Pour être à la hauteur de ses ambitions, Hyundai se doit de proposer des performances équivalentes ou supérieures à celles de ses concurrents.

Heureusement, le groupe Hyundai dispose de la plateforme E-GMP que l’on retrouve déjà sur la Kia EV6 et la Ioniq 5. Cette architecture peut recevoir des batteries de 77 kWh offrant plus de 500 km d’autonomie. Cette configuration est compatible avec la recharge rapide à 800 V.

Jusqu’à ce jour, on ne dispose d’aucune information sur la puissance du moteur ou encore la vitesse maximale que peut atteindre ce véhicule électrique. Néanmoins, on suppose que ses performances devraient être comparables avec celles de la Ioniq 5 qui dispose de 170 ch.