Horex redonne vie à la Regina pour un rendez-vous avec l’histoire

horex moto regina
Image par moto-station.com

Lors du salon Intermot qui s’est tenu à Cologne du 4 au 9 octobre dernier, la marque HOREX a surpris le public en présentant un tout nouveau modèle 100% carbone : la Regina Evo. Héritière du modèle mythique Regina (Reine en latin), elle s’annonce comme étant une moto de collection pour célébrer le centenaire de la marque.

La Regina Evo : une revisite innovante

Fondé en 1923, le constructeur allemand soufflera sa centième bougie en 2023. Pour l’occasion, HOREX a mis les petits plats dans les grands en revisitant son plus grand succès international avec la Regina 600 Evo.

Alors que le constructeur se concentrait ces dernières années sur son modèle de roadster luxueux nommé VR6, ce monocylindre 600 cm3, doté de 48 ch et d’un cadre en carbone vient insuffler une nouvelle ère pour la marque.

La Regina originale est équipée d’un monocylindre 4-temps de 250 et 400 cm3 et la version Evo ne compte pas la dénaturer. L’architecture monocylindre est conservée avec un moteur à refroidissement liquide doté de 600 cm3.

Une moto au poids plume de 133 kg

Avec une boîte de vitesses à six rapports, le plus grand atout qu’offre la Regina Evo n’est pas sa motorisation, mais bel et bien sa conception. Arborant un style épuré, le cadre à double berceau composé de fibres de carbone donne un véritable caractère à la cylindrée. Des jantes en aluminium chromé des feux à LED, un bras oscillant et un réservoir merveilleusement profilé viennent étayer le charisme de la Regina Evo.

Grâce au carbone et à une conception pointue, la marque allemande revendique un poids qui dépasse à peine 133 kg ! Beringer se charge d’équiper le modèle avec des disques avant (260 mm) et un arrière (240 mm), le tout accompagné d’un ABS.

Un modèle accessible ou hors de prix ?

Pour l’instant, HOREX n’a pas encore annoncé le prix de la Regina Evo et n’a divulgué aucune information à ce sujet. Le séduisant modèle garde alors tout son mystère, mais les rumeurs circulent déjà sur un prix potentiel compris entre 20 000 et 30 000 euros. 

rejoindre le site 1001Pneus.fr