Hopium Machina : une voiture française à hydrogène

Image par h2-mobile.fr

Au cours du salon des nouvelles technologies Vivatech, le constructeur français Hopium a présenté son tout premier prototype de voiture à hydrogène. Cette berline haut de gamme offre de belles perspectives grâce à son autonomie de 1000 km avec un seul plein.

Le constructeur Hopium

Le constructeur Hopium et son projet de voiture à hydrogène attirent les regards de nombreux acteurs industriels de renom.

Fondée en 2019 par Oliver Lombard, un ancien pilote automobile qui s’est distingué aux 24 H du Mans, la marque Hopium continue son avancée et vient de boucler une nouvelle levée de fonds de 6 millions d’euros pour renforcer son capital.

Le constructeur a fait appel à un cercle restreint d’investisseurs pour acquérir ses 272 728 nouvelles actions au tarif de 22 € chacune.

Il s’agit en réalité de la deuxième opération du constructeur qui avait déjà obtenu 5 millions d’euros lors de sa dernière levée de fonds il y a quelques mois.

L’Hopium Machina

En octobre 2020, tout juste un an après la création d’Hopium, Oliver Lombard révélait le projet Machina, une berline dotée d’une pile à combustible qui promet de belles performances et une autonomie impressionnante.

Il a profité du salon Vivatech qui se tenait à Paris cette année pour présenter en avant-première le prototype de cette berline de luxe, la version Alpha 0 :

Celle-ci ressemble trait pour trait aux premiers design 3D qu’Hopium avait montrés.

Pour l’apparence de la Machina, Hopium s’est tourné vers Félix Godard, un français ayant travaillé 3 ans avec Porsche avant d’aller chez Tesla et enfin chez Lucid Motors.

Ce choix d’Hopium n’est pas anodin puisqu’Oliver Lombard a déclaré vouloir incarner le « Tesla de l’hydrogène ».

Motorisation et disponibilité

Au début de l’année, Hopium a révélé la future plateforme qui servira au développement et à la fabrication de sa Machina.

Grâce à celle-ci, le constructeur compte proposer une voiture dépassant les 500 ch et accordant une vitesse de pointe de 230 km/h.

Avec sa pile à combustible, l’Hopium Machina sera à même d’offrir une autonomie de 1000 km avec un seul et unique plein. Pour y parvenir, elle sera pourvue de trois réservoirs à hydrogène et nécessitera trois minutes afin d’être rechargée.

Il reste du chemin à parcourir pour apercevoir l’Hopium Machina sur nos routes puisque la sortie de celle-ci est programmée pour fin 2025 ou début 2026.

Néanmoins, le constructeur a d’ores et déjà ouvert les précommandes et prévoit de fabriquer 1000 unités de sa Machina.

Vendue au prix de 120 000 €, Hopium assure qu’un grand nombre de composants et d’éléments, à l’instar de la pile à combustible, seront fabriqués sur le sol français.

On risque d’entendre parler à nouveau d’Hopium d’ici la sortie de la Machina, car Oliver Lombard participe activement au projet Le Mans H24 visant à faire courir une voiture à hydrogène pour la célèbre compétition qui se tiendra au Mans en 2024.

rejoindre le site 1001Pneus.fr