AITO M5 : la première voiture électrique de Huawei

Image par automobile-propre.com

Particulièrement, célèbre pour ses produits électroniques et plus spécialement ses smartphones, le géant chinois Huawei se lance dans l’automobile avec son premier SUV électrique, le AITO M5. Le fabricant compte notamment sur son autonomie conséquente et son nouveau système d’exploitation pour tirer son épingle du jeu.

Le premier SUV électrique de Huawei

Bien que ce nouveau SUV AITO M5 soit le premier modèle proposé par la marque, celle-ci était déjà impliquée dans l’industrie automobile. En effet, depuis plusieurs années Huawei travaillait de concert avec certains constructeurs chinois, principalement pour les systèmes multimédias, mais aussi pour les dispositifs d’aide à la conduite par exemple.

Dévoilé quelques jours avant Noël, le SUV AITO M5 sera distribué dans les boutiques de Huawei. Pour sa construction, la marque fait appel au constructeur chinois Seres qui conçoit déjà un SUV électrique avec son SF5. Le AITO M5 s’inspire d’ailleurs largement de son homologue tant au niveau de son apparence que de son gabarit.

Le AITO M5 mesure 4,77 m de long pour 1,93 m de large et un empattement de 2,88 m. De face, on remarque sa large calandre avec ses lignes horizontales ainsi que son capot plongeant ou encore ses optiques effilés.

Il bénéficie d’un profil élégant avec ses grandes jantes en 20 pouces et ses arêtes marquées, tandis que l’arrière se distingue avec sa barre de LED reliant ses optiques pourvus d’une signature lumineuse en « C ».

Disponible dans trois motorisations

Pour sa fabrication, Seres utilisera la nouvelle plateforme Huawei DriveOne. Le AITO M5 sera proposé dans trois versions distinctes. On retrouvera une version à deux roues motrices avec un moteur électrique accordant une puissance de 200 kW (271 ch) pour un couple de 360 Nm.

Par ailleurs, le constructeur déclinera une version quatre roues motrices « Performance » avec deux moteurs de 165 kW (sur l’essieu avant) et 150 kW (à l’arrière) offrant une puissance de 315 kW (428 ch) pour un couple de 720 Nm.

La mouture quatre roues motrices « Ultime » reprend le même moteur de 200 kW que la version classique pour son essieu arrière tandis qu’à l’avant il accueille un moteur de 165 kW. Il délivre ainsi une puissance cumulée de 365 kW (496 ch environ) pour un couple de 675 Nm.

Le AITO M5 dispose d’une batterie de 40 kWh pour une autonomie de 150 km en cycle WLTP. Celle-ci est associée à un moteur thermique 4 cylindres de 1,5 L (125 ch) destiné uniquement à la recharger, grâce à ce système, le constructeur promet une autonomie de 1100 km en WLTP (1242 km en cycle CLTC).

HarmonyOS le nouveau système de Huawei

Si d’apparence le AITO M5 montre un look plutôt classique, il se démarque très nettement avec son habitable. En effet, c’est le premier véhicule à embarquer le nouveau système d’exploitation de Huawei baptisé HarmonyOS.

Celui-ci repose sur un écran tactile central 2K HDR de 15,6 pouces pour l’info divertissement et un compteur numérique de 10,25 pouces placé derrière le volant pour l’instrumentation. Bien entendu, HarmonyOS assure une compatibilité parfaite avec les autres équipements électroniques déclinés par Huawei tels que les smartphones ou les montres connectées.

Prix et disponibilité

Le AITO M5 est d’ores et déjà disponible à la commande. Il sera commercialisé entre 34 500 € et 44 300 € selon la version.

Huawei compte commencer les livraisons au début de l’année, fin février, juste après le Nouvel An chinois.