Airo : un concept de voiture électrique dépolluante

Image par heatherwick.com

Il y a quelque temps déjà, nous évoquions la moto Aether, un concept capable de purifier l’air en roulant. Aujourd’hui, c’est au tour de l’Airo, un prototype de voiture futuriste avec pour mission de débarrasser l’air des particules et rendre les villes plus agréables.

Un architecte comme designer

Thomas Heatherwick, un artiste et designer anglais a imaginé une voiture électrique très spéciale avec l’Airo. Pensé pour lutter contre la pollution tout en offrant un espace de vie agréable à son bord, son concept très original serait capable de purifier l’air en capturant les microparticules présentes dans l’atmosphère.

Connu pour la nouvelle mouture des bus londoniens Routemaster, mais également ses projets architecturaux, notamment les sièges sociaux de Google à Londres et en Californie, Thomas Heatherwick est un novice dans la conception de voitures. Le Britannique s’est dit très intéressé par le défi et a déclaré : « Quand j’ai grandi, les valeurs du design se sont manifestées à travers les voitures. Que ce soit la Ford Sierra dans les années 1980, la Fiat Panda, certaines idées majeures ont émergé à travers les voitures. Lorsque nous avons été approchés par IM Motors en Chine, nous avons dit que nous n’étions pas des concepteurs de voitures et ils ont répondu que c’était justement pour cela qu’ils voulaient travailler avec nous ».

Extérieur et intérieur

Révélée pour la première fois lors du salon de l’automobile de Shanghai en avril, l’Airo arbore une apparence particulière. Elle affiche des formes relativement rondes et intègre un grand toit largement vitré. Sa calandre monobloc avec sa texture originale est surmontée d’un bandeau lumineux horizontal en guise d’optique. Elle possède des roues avec des jantes pleines montrant plusieurs cercles concentriques en relief.

Si l’Airo étonne par son apparence unique, elle se distingue également par son intérieur vraiment surprenant. En effet, le designer a conçu l’habitacle de sa voiture comme l’intérieur d’une pièce à vivre.

On retrouve des sièges réglables faisant davantage penser à des fauteuils qu’à des sièges de voiture classique. Ces derniers peuvent être disposés de manière à former un salon avec sa table centrale et ses 4 chaises ou encore une chambre à coucher en se transformant en lit 2 places.

Pour répondre aux problématiques de demain

L’Airo a été pensée pour répondre aux problématiques de pollution et d’espace de demain. Non seulement elle filtre l’air en roulant, mais elle offre aussi un espace de travail, de loisir ou de repos lorsqu’elle ne roule pas.

Afin de purifier l’air, l’Airo embarquera un filtre à air au sein de sa calandre. Celui-ci permettra de capturer l’équivalent d’une balle de tennis de particules par an. Si cette quantité paraît minime, le designer britannique estime qu’un million de voitures de ce type pourraient améliorer grandement le quotidien dans les villes polluées, notamment en Chine.

Selon le concepteur, le système de filtration des particules pourrait être contrôlé par le conducteur ou bien agir de manière autonome.

Convaincu par son projet, le Britannique souhaite démarrer la fabrication en Chine dès 2023 avec la ferme intention de produire un million d’unités. Le prix de vente estimé pour l’Airo se situe aux environs des 47 000 €.

rejoindre le site 1001Pneus.fr