Aether Concept : une moto qui se recharge sans-fil et qui purifie l’air !

Image par Lin Yu Cheng

Le designer taïwanais Lin Yu Cheng a publié sur Internet un concept qui ne laisse pas indifférent. Que ce soit avec ses lignes très futuristes ou son dispositif spécial pour purifier l’air, le concept de moto électrique Aether pourrait donner un avant-goût des deux-roues de demain.

Une moto qui purifie l’air

Présenté sur le compte Instagram de Lin Yu Cheng ainsi que sur la plateforme BÄ“hance, un portail pour partager des projets et créations visuelles, le concept Aether a de quoi surprendre.

Le designer introduit sa moto dans une présentation mêlant fiction et réalité. Celle-ci évoque l’année 2040 et les énormes besoins énergétiques dus à la population croissante. Dans ce contexte, la qualité de l’air s’est très nettement dégradée à cause de l’activité industrielle ainsi que des émissions des véhicules. Fort de ce constat, Lin Yu Cheng pense à une moto qui pourrait purifier l’atmosphère en roulant.

Le dispositif repose sur deux larges prises d’air situées devant les jambes du pilote qui intègrent un module de purification d’air. Des filtres en céramique sont disposés à l’intérieur de celle-ci pour capter les particules fines, inférieures à 2,5 μm (PM 2,5), tout en roulant.

Le procédé ne nécessite pas d’énergie de la part de la moto, il met simplement à profit son dispositif de refroidissement tout en optimisant son aérodynamisme. Les filtres en céramique sont lavables quand ils ont accumulé trop de particules ou remplaçables lorsqu’ils sont arrivés à la fin de leur vie.

Rechargeable sans-fil

L’Aether embarque une batterie lithium-ion et un système de rechargement sans fil placé en dessous de la moto. Le designer mise sur la généralisation de la recharge par induction, sur les places de parkings, mais aussi sur certaines portions de route. Il estime un temps de charge de 30 minutes pour bénéficier de 200 km d’autonomie. Bien entendu, il ne s’agit que d’un concept et la technologie actuelle ne permet pas pour l’instant de réaliser de telles prouesses.

Lin Yu Cheng a prévu un moteur électrique de 107 ch associé à une batterie amovible de 10 kWh. L’Aether dispose d’une transmission par chaîne ainsi que d’un mono-amortisseur à l’arrière. On retrouve des roues et des pneus traditionnels, le designer n’a pas donné de précisions sur le style de pneumatiques.

Avec sa forme particulière, ses angles marqués et sa selle plate, l’Aether offre une position de pilotage plutôt agressive. Elle intègre un coffre de rangement de 22 litres pour les bagages, à proximité de ses prises d’air.

Même si ce concept a de quoi séduire, il est toutefois peu probable que celui-ci voit le jour. On peut tout de même espérer qu’il donne des idées aux fabricants pour proposer des motos électriques qui allient mobilité et lutte contre la pollution.

%d bloggers like this: